Transparence et financement

Les comptes du Centre Primo Levi sont examinés chaque année par un commissaire aux comptes. Ils sont audités par ses bailleurs de fonds. Les rapports d'audits ont toujours été favorables et positifs sur la qualité et la rigueur de gestion des fonds de l'association.

En 2018, les fonds du Centre Primo Levi provenaient des sources suivantes :

Financements
européens et internationaux

17 %

L’Union européenne est restée pendant longtemps le plus important bailleur de fonds de l’association, à travers le Fonds Asile, Migration, Intégration. Depuis 3 ans, les fonds européens sont en baisse relative et représentent 17% des ressources cette année (21% en 2017 et 30% en 2016). Ils sont aujourd’hui légèrement inférieurs aux subventions nationales et aux fonds privés (fondations et dons des particuliers).

 

Dons et cotisations

17 %

Le Centre Primo Levi peut compter sur la générosité et le soutien fidèle de ses
donateurs, ainsi que de nombreux adhérents et de groupes locaux de l’ACAT et d’Amnesty international.

Fonds publics français

38 %

Ces fonds se répartissent entre :

 

L’Etat (17%)
Les financements publics nationaux proviennent principalement du Ministère de l’Intérieur et du Ministère des Solidarités et de la Santé et des Affaires sociales.

 

Les collectivités locales (9%)
L’association bénéficie du soutien de la Ville et du département de Paris, ainsi que du Conseil régional d’Ile-de-France.

 

Les organismes sociaux (12%)
Ces financements proviennent de l’Agence régionale de Santé (ARS) d’Ile-de- France, de la Caisse régionale d’assurance maladie d’Ile-de-France (CRAMIF) et de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM).

Fonds privés institutionnels

17 %

Au total, 14 fondations, fonds de dotation et associations apportent leur soutien à l’association, parmi lesquelles la Fondation de France, la Fondation Emmaüs, le Fonds Inkerman, la Fondation Julienne Dumeste, la Fondation Wavestone, la Fondation Grand Orient de France, la Fondation Seligmann ou encore la Fondation d’entreprise OCIRP. D’autres formes de mécénat ont commencé à se développer comme avec la Fondation OCIRP à l’initiative des collaborateurs de l’entreprise qui ont lancé deux cagnottes en interne au profit de l’association.

 

Revenus d’activité

11 %

Le reste des ressources est constitué de recettes d’activités (remboursements de la Caisse primaire d’assurance maladie) et des prestations (inscription aux formations, abonnements, ventes d’ouvrages, etc.).

Log_FAMI_RVB_EUR

Logo-VilleParis-oct2010

IDF_JPEGQUADRI

UN_logo2