Les effets de l’exil et de la violence politique sur la famille

17 mai 2019 - 09h30 à 17h30 // 1 journée (7 heures)

Objectifs pédagogiques

Appréhender les effets de l’exil sur les dynamiques familiales

Questionner les climats de violence au sein des familles en exil

Favoriser l’émergence de nouvelles pratiques professionnelles et institutionnelles dans l’intérêt des individus et de la cellule familiale, par échange de cas cliniques

Please follow and like us:

Contenu

La violence politique et les conditions d’accueil pour les exilés bouleversent les dynamiques familiales, les fonctions parentales, le lien conjugal, les repères culturels, le rapport à soi, au collectif, à la loi. Ainsi, la différence fondatrice entre les générations en est considérablement brouillée de même que celle entre les sexes, cruciale pour l’identité, est abrasée.

 

La violence politique et ses effets

– L’aspect cumulatif de la violence politique à partir du pays d’origine, durant le parcours et celle occasionnée par les conditions d’accueil

– Le “statut” de victime

 

L’atteinte des liens familiaux : une dynamique paralysée

– Après le viol : une conjugalité habilitée par le déni ?

– La féminité exilée au sein de la société d’accueil

– Une enfance en panne

– Les conditions d’accueil : une famille sans intimité

 

L’enjeu de l’accompagnement professionnel : réparer le tissu social

– La question de la pudeur

Please follow and like us:

Public

Travailleurs sociaux (éducateurs, assistants sociaux, animateurs, moniteur éducateur, etc.), psychologues, médecins et personnels soignants, professionnels de l’éducation et du droit (juristes, avocats), étudiants, bénévoles, chercheurs, etc.

 

Tarifs

225€ en formation continue // 75€ en formation individuelle // 35€ en tarif réduit (sur justificatif)

-10% à partir de trois inscriptions groupées

Pour toute information complémentaire, veuillez vous adresser à Juliette Krassilchik au 01 43 14 88 50

 

Lieu

Centre Primo Levi 107 avenue Parmentier 75011 Paris (Métro Goncourt ou Parmentier)

Please follow and like us: