Le Centre Primo Levi recherche un.e kinésithérapeute

1. Présentation


Le Centre Primo Levi est une association créée en 1995 qui a pour mission de soutenir, soigner et accompagner les personnes victimes de la torture et de la violence politique, exilées sur le territoire français. Ses activités s’articulent autour de 3 grands axes : soigner, transmettre et mobiliser.


Situé à Paris, le centre de soins constitue le cœur de son activité. Chaque année, plus de 400 hommes, femmes et enfants y sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire (composée de sept psychologues cliniciens, trois médecins généralistes, un kinésithérapeute, deux assistantes sociales, une juriste et deux chargées d’accueil), avec le recours à des interprètes professionnels. Les suivis sont individuels et comprennent, selon les besoins, des consultations médicales et/ou psychologiques, des soins de kinésithérapie, ainsi qu’un accompagnement social et juridique.


D’autre part, s’appuyant sur l’expérience clinique acquise auprès des patients, le Centre Primo Levi forme, sensibilise et accompagne de nombreux professionnels qui sont en lien avec les personnes exilées, en France et à l’étranger. Pour ce faire, il gère un centre de formation agréé, édite une revue spécialisée (Mémoires) et organise un colloque bisannuel.


Enfin, témoin quotidien des effets de la violence politique et de l’exil, le Centre Primo Levi mène des actions de plaidoyer et de sensibilisation pour promouvoir des soins adaptés aux victimes de la torture et défendre le droit d’asile. Ce travail se fait via la participation à des réseaux associatifs français et européens, mais aussi grâce à de nombreux outils de communication.


2. Mission


Sous l’autorité de la directrice du centre de soins, le.la kinésithérapeute propose une prise en charge à des personnes exilées adultes et mineures ayant été victimes de la torture et de la violence politique dans leur pays d’origine et/ou sur les chemins de l’exil. Il·elle intervient dans un cadre pluridisciplinaire avec le soutien d’interprètes professionnels.


- Prise en charge kinésithérapique de patient.es adultes et mineur.es (accompagnés et/ou isolés) victimes de la torture et de la violence politique, après présentation et orientation en réunion de synthèse et, lorsque cela est nécessaire, avec le soutien d’un.e interprète professionnel.

- Articulation de ses interventions avec les autres professionnel.les du centre de soins concernés autour d’une même prise en charge (via notamment la réunion de synthèse) ainsi qu’avec d’éventuels partenaires à l’extérieur.

- Participation aux réunions institutionnelles obligatoires les mardis-après-midi : la réunion de synthèse hebdomadaire, la supervision d’équipe mensuelle, la réunion de coordination mensuelle (sous la responsabilité de la directrice générale de l’association).

- Transmission souhaitée de l’expérience clinique acquise au sein du centre de soins en participant aux autres actions de l’association : formation des professionnels du secteur médico-social, intervention à des fins de sensibilisation, écriture d’articles dans la revue Mémoires…


3. Profil recherché :


- Diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute

- Approche globale (type Mezières, Ehrenfried) recherchée

- Expérience requise

- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire

- Intérêt pour un public exilé particulièrement vulnérable

- Parler une langue étrangère est un plus

- Une expérience antérieure dans le domaine de la transmission (animation de formations, publication d’articles…) est un plus


4. Modalités pratiques


Contrat : contrat à durée indéterminée (CDI) à temps partiel (30%)


Date de prise de poste souhaitée : mai 2021


Lieu de travail : poste basé dans le 11ème arrondissement de Paris


Salaire brut annuel : selon expérience


Avantages sociaux : mutuelle, chèques déjeuner et remboursement à hauteur de 50% du titre de transport


5. Pour postuler


CV et lettre de motivation à envoyer avant le 15 avril 2021 à Sibel AGRALI, directrice du centre de soins : sagrali@primolevi.org